Nos catégories

Une enquête conjointe de 2ememain.be, Troc.com et Cash Converters révèle qu’un cadeau de fin d’année sur huit n’est pas désiré

Des cadeaux ‘non désirés’ ont encore été massivement vendus à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Y avait-il un cadeau ‘non désiré’ pour vous sous le sapin de Noël ? Vous n’étiez apparemment pas le seul ! Parmi ceux qui ont reçu des cadeaux de Noël, 16,5% étaient dans le cas. C’est ce qui ressort d’un sondage en ligne mené auprès de 2.000 Belges à la demande de 2ememain.be, Troc.com et Cash Converters. Rien de neuf cette année : les premiers cadeaux ‘en double’ (déjà possédés) ou non désirés ont à peine été déballés qu’ils sont immédiatement revendus dans des magasins de seconde main et sur des sites internet.

Dans la plupart des cas, la recherche du cadeau idéal pour cette petite amie qui a déjà tout ou pour cette (belle-)mère exigeante a donné de bons résultats. 83,5% de ceux qui ont reçu des cadeaux à l’occasion des fêtes de Noël étaient satisfaits de chacun de leurs cadeaux. Pourtant, il n’est pas toujours évident de trouver des cadeaux appropriés. Les premiers cadeaux ‘non désirés’ sont apparus sur 2ememain.be dès lundi soir à 20h, entre la dinde et la bûche de Noël.

«Cette année, les cadeaux ‘non désirés’ qui ont été proposés à la revente et classés par ordre d’arrivée étaient : un parfum de Hugo Boss, un bon cadeau Netflix et un Airfryer. Il s’agit souvent de choses que nous possédons déjà ou que nous ne voulons pas du tout, mais qui plairont peut-être à quelqu’un d’autre », a déclaré Petra Baeck, porte-parole de 2ememain.be.

Dans le top 5 des cadeaux ‘non désirés’, on retrouve :

  1. Articles de décoration (22,3%)
  2. Bons cadeaux (19,5%)
  3. Vêtements (19,4%)
  4. Parfum et cosmétique (16%)
  5. Livres ou bandes dessinées (11,5%)

Il s’agit d’une excellente nouvelle pour ceux qui veulent acheter un cadeau à l’occasion du nouvel an : il y a plus que jamais de bonnes affaires à réaliser sur 2ememain.be et dans les magasins de seconde main. Dans les 34 magasins Cash Converters de notre pays, le nombre de nouveaux produits est trois fois plus élevé ces jours-ci. « Cela concerne principalement les jeux, l’électronique et les produits multimédias que nous pouvons proposer à nos clients à 70% en moyenne du prix neuf », a déclaré Kevin Kaeses, directeur général de Cash Converters Belgique.

« Ne laissez pas traîner vos cadeaux au fond d’une armoire »

L’an dernier, 16,3% ont vendu leurs cadeaux ‘non désirés’. Cependant, près de 4 répondants sur 10 (37,8%) estiment toujours qu’il n’est pas juste de revendre ces cadeaux. 22,3% ont peur d’insulter la personne qui le leur a offert.

« Ces vendeurs ont absolument raison ! Pourquoi faut-il attendre que ces cadeaux prennent la poussière au fond d’une armoire ? Ils peuvent rendre d’autres personnes heureuses et s’acheter quelque chose d’autre avec le produit de la vente réalisée. Nous remarquons que de plus en plus de gens passent à l’acte », conclut Stefano Musolino de Troc.com Belgique.

La méthodologie

L’enquête en ligne a été réalisée en septembre 2018 par l’agence iVOX pour le compte de Troc.com, 2ememain.be et Cash Converters. 2.000 Belges ont été interrogés et l’enquête est représentative de la langue, du sexe, de l’âge et du diplôme. La marge d’erreur maximale est de 2,08%.

 

À propos de 2ememain.be

C’est ici que ça se passe ! 2ememain.be a été fondé en 1999 et était alors un des premiers sites de petites annonces en Belgique. Depuis, 2ememain.be, fort de ses 42 rubriques, est devenu très populaire. Aujourd’hui encore, le nombre de visiteurs quotidiens est en constante augmentation. Tant les particuliers que les petites et grandes entreprises visitent 2ememain.be.
Ensemble, ils sont près de 700.000 visiteurs chaque jour. Ils vendent et achètent des services et des produits neufs ou d’occasion. En moyenne 70.000 nouvelles petites annonces sont insérées quotidiennement. Des vêtements aux objets de collection en passant par les voitures et le mobilier, tout s’y trouve.

À propos de Cash Converters

Créé à Perth (Australie) en 1984, Cash Converters est le leader mondial de l’achat-vente d’articles de seconde main de qualité. Le groupe compte plus de 800 enseignes à travers le monde. Cash Converters achète et vend une gamme très étendue de produits quasi-neufs, principalement dans le multimédia (smartphones, tablettes et PC, HIFI,  télévision, DVD, photographie, …), les jeux vidéo, les instruments de musique, le petit électroménager, le sport, le petit outillage,  le jardinage et la bijouterie. Le premier Cash Converters belge a ouvert ses portes en 1997 et la chaîne compte aujourd’hui 34 points de vente en Belgique et emploie au total 250 collaborateurs. Cash Converters compte 1,2 million de clients en Belgique, qui y achètent et vendent en moyenne plus de 2 millions d’articles par an.

À propos de Troc.com

Le tout premier magasin Troc a ouvert ses portes en France en 1982. Aujourd’hui, Troc.com est devenu un gigantesque réseau, riche de 100 points de vente répartis dans 5 pays (Belgique, Luxembourg, France, Allemagne et Espagne). Le premier magasin TROC de Belgique a été ouvert en 1996. Un expert de Troc.com fixera la valeur des objets avec le client.  Soit il décide de vendre son bien directement contre argent comptant, soit il le laisse en dépôt où il sera présenté de manière optimale dans la salle d’exposition et placé en temps réel sur le site internet. Comment fonctionne le dépôt-vente ? Dès que l’objet a trouvé un acquéreur, le montant convenu est versé sur le compte du déposant. En tant qu’intermédiaire, Troc.com perçoit une commission qui varie du prix de vente. Troc.com : vendre/acheter, toujours une bonne affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *